Piloter juste, pour atteindre les objectifs

Dans un contexte technologique, géopolitique et financier de plus en plus instable, risqué et volatile, les dirigeants d’entreprise doivent jouer avec, et parfois contre, le temps.

Il leur faut optimiser et accélérer leurs processus de décision et de mise en œuvre de leur stratégie : définir les « bonnes pratiques » de gestion, sélectionner les meilleures solutions, puis réaliser la mise en place opérationnelle de ces pratiques.

La relation directe entre le processus métiers et les indicateurs de performance devient ainsi critique dans le pilotage de l’activité.

Elle conditionne en effet la mesure de l’efficacité en permettant de quantifier la performance relative de chacun des processus et, donc, sa contribution directe à la performance d’ensemble de l’entreprise.

Cette entrée a été publiée dans Stratégie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.